Obtenez un devis de déménagement avec l’Officiel du déménagement

Baromètre annuel : les français et le déménagement 2022


Pour cette nouvelle année 2022, l'Officiel du déménagement a renouvelé son baromètre annuel. Découvrez les résultats de l'étude ainsi que l'infographie sur cette page.

Infographie baromètre annuel les français et le déménagement en 2022


infographie-barometre-2022.jpg

<a href="https://www.officiel-demenagement.com/l-entreprise/relations-presse/barometre-francais-demenagement-2022"><img src="https://www.officiel-demenagement.com/OD/kit-presse/infographie-barometre-2022.jpg" /></a>

Le pouvoir d’achat : un facteur incitatif de déménagement pour 1 français sur 4


Alors que flambent les prix des hydrocarbures et que l’inflation est désormais une réalité, la question du pouvoir d’achat est au cœur des préoccupations des Français et occupe une place centrale dans le débat public. En l’espace de quelques mois, les Français ont ressenti une baisse de leur pouvoir d’achat et s’interrogent désormais sur leurs dépenses liées à la voiture. 59% des personnes ayant un projet de déménagement en 2022 déclarent que la hausse du prix du carburant est un facteur incitatif de leur déménagement.

Ce sont les actifs et les parents qui sont les premiers à s’interroger sur un déménagement, avec une utilisation quotidienne de la voiture, ils déclarent davantage qu’ils pourraient déménager pour cette raison. 24% des Français affirment que la hausse du prix du carburant pourrait les inciter à déménager pour réduire les dépenses liées à la voiture.

A Paris, les avis sont encore plus tranchés. Moins associés à l’usage de la voiture, les franciliens n’en demeurent pas moins concernés avec des nombreux kilomètres parcourus entre Paris et la région parisienne, ou de banlieue en banlieue. 28% déclarent vouloir déménager pour pallier la hausse du prix du carburant.


En 2022, les intentions de déménagement perdurent et sont motivées par les 18-34 ans et les Franciliens


Dans la continuité de 2021, les Français continuent d’envisager le déménagement comme une opportunité d’améliorer son confort de vie. Mais alors que les intentions de déménagement avaient augmenté en 2021, à l’issue d’un an de crise, elles semblent se tasser légèrement cette année. 22% des Français ont l’intention de déménager en 2022 contre 29% en 2021. Cependant les résultats demeurent élevés en comparaison avec mars 2020 qui confirme le désir d’exode des Français (18% en 2020).

De même qu’en 2021, les 18-34 ans demeurent les plus désireux de déménager. Plus mobiles, 39% d’entre eux ont pour projet de déménager en 2022. De même, les franciliens sont aussi nombreux à faire état de leurs intentions de déménager : 29% contre 20% en région. Désireux d’augmenter leur confort de vie, lassés du stress et des inconvénients de la vie parisienne, ils sont aujourd’hui prêts à sauter le pas.


Inspiré par la crise, le rêve rural se confirme


Initié en 2021, l’exode rural se poursuit, 1 Français sur 3 déclare avoir envie de changer de cadre de vie. Favorisé par la crise, 24% d’entre eux déclarent vouloir vivre dans une ville plus petite ou une zone plus éloignée du centre urbain, un cadre plus vert, plus spacieux, plus calme. 38% des Français ayant pour projet de déménager en 2022 reconnaissent que la crise leur a donné envie d’un cadre de vie plus éloigné du centre urbain. Si ces aspirations étaient déjà observées l’an dernier, elles ont augmenté cette année de 4 points.

Les urbains sont les premiers à aspirer à un changement de cadre de vie. La démocratisation du télétravail a permis de rendre possible les envies de vie à la campagne. Aujourd’hui, les actifs sont les plus nombreux à aspirer à une vie plus rurale et particulièrement les cadres et professions intermédiaires. En ce sens, 40% des habitants de l’agglomération parisienne souhaitent vivre dans une ville plus petite, un cadre plus vert, plus spacieux, plus calme, soit une hausse de 11 points en seulement un an.

Partagez cet article