Obtenez les conseils d'un psy pour un déménagement avec enfant

Déménager avec un enfant


Quelles que soient les raisons de votre déménagement, cette période est souvent vécue comme une source de stress pour les parents mais aussi pour les enfants.

Déménagement avec un enfant


Les enfants ne voient pas toujours le déménagement de façon positive. Ils perdent l’ensemble de leurs repères pour un grand saut vers l’inconnu : changer de maison, c’est aussi changer d’école, de copains,… et sans toujours en comprendre les raisons ! Quels sont les 3 éléments importants pour déménager confiant préparer votre enfant et, pourquoi pas, l’aider à envisager votre déménagement comme une véritable aventure à partager en famille ?

Informez-le sans perdre de temps


Votre enfant a certainement déjà dû ressentir qu’un changement se préparait ; ne rien lui dévoiler ne serait que source d’angoisse pour lui. Il faut au contraire lui expliquer au plus vite la situation afin qu’il ait lui aussi le temps de se faire à l’idée du déménagement, en se projetant et en imaginant cette nouvelle vie ? Pour l’y préparer, n’hésitez pas à visiter avec lui votre nouvelle ville, votre nouveau quartier, votre nouvelle résidence,…

Il pourra tout de suite visualiser son futur proche et ce projeter dans l’avenir ! S’il n’est pas possible de s’y rendre des photos peuvent être de bons supports pour en parler ! Expliquez-lui précisément ce qui l’attend sur place : Aura-t-il une chambre pour lui tout seul ? Comment sera sa nouvelle école ? Comment s’y rendra t il ?...

Autant d’éléments qui devront mettre en valeur les aspects positifs de ce déménagement : sa chambre sera plus spacieuse, vous aurez un jardin, vous vivrez plus prêt de la mer,… Si ce déménagement est pour vous plus une obligation, ne le lui cachez pas car il le sent. Dites-le lui en relativisant et en lui expliquant que vous allez en tirer le meilleur parti !

Ecoutez-le


Il refuse de parler du déménagement, de visiter votre nouvelle résidence ou de quitter son ancienne école ? Rassurez-le tout de suite, en le laissant exprimer ses ressentis : peurs, colère, tristesse,... C’est en se sentant écouté et compris qu’il pourra peu à peu libérer ses émotions, faire le deuil du passé et se projeter dans l’avenir. Cela peut prendre du temps ! Expliquez-lui ensuite que vous allez chercher avec lui des solutions : Lui trouver de nouveaux clubs de sports, inviter ses copains actuels pendant les vacances scolaires, l’aider à remplir son agenda des adresses et n° de téléphone pour écrire ou appeler les copains régulièrement,…

Même si le moment des « au revoir » est difficile pour vous comme pour lui, il est important de permettre à votre enfant de vivre ces émotions, d’y mettre des mots afin qu’il puisse tourner la page. Organiser un goûter d’au revoir avec les copains, faire un dernier signe en quittant la maison, lui dire ce que l’on ressent au moment du départ…les larmes ne sont pas à éviter à tout prix !

Faites-le participer !


Votre enfant a besoin d’être impliqué dans votre déménagement, d’en être acteur pour l’accepter le mieux possible. Associez-le dans vos différentes tâches, il n’en sera que ravi : Ranger ses jouets dans un carton pour les plus petits en y inscrivant son prénom dessus pour l’assurer qu’il retrouvera tout à l’arrivée, emballer et fermer les cartons s’il est plus grand. Si pour vos affaires, le déménagement est l’occasion de faire du tri, ne faites pas de même avec les jouets des enfants sans qu’ils soient d’accord. Ils vont vivre suffisamment de séparations sans en ajouter qui peuvent être remises à plus tard.

Durant l’emménagement, laissez-le vous aider à déballer et aménager sa chambre en l’associant aux choix éventuels de décoration. Une fois installés, souvenez-vous qu’il aura besoin de temps pour se faire à son nouvel univers. Soyez rassurants, patients et attentifs aux signes de mal être qui perdurent : réveils nocturnes, pipi au lit,…. ! N’hésitez pas à l’emmener consulter un psychologue, bien souvent seulement quelques séances peuvent suffire.

Partagez cet article